Portrait 14 en rouge

par LAzZa  -  5 Octobre 2011, 13:54  -  #peinture

Cliquez pour agrandir

 

peintures-2011 1666

acrylique 40X53    Réservé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

FranBoise 04/05/2012 16:19


je découvre aujourd'hui ce portrait


le 5 octobre ( jour où tu as déposé, Pascal,  ce tableau en partage sur ton Lazzablog), j'étais  à l'hôpital, étendue, blessée, yeux clos ... le temps, à retenir son souffle, à
apprendre la patience, à percevoir en silence les sons en couleurs, délires de la morphine ...


cette peinture entre en écho avec cette traversée de l'immobilité inouïe


à plus d'un titre


merci Pascal pour cette coïncidence

LAzZa 04/05/2012 17:25



Et moi qui ai mis tant de temps à comprendre que cette FranBoise était en réalité BoiBoise !!!


Je suis si heureux de te savoir rétablie et de pouvoir, via le "lazzablog" comme tu l'appelles, te causer. Faudra, à ce sujet, qu'on trouve l'occasion de se voir, en vrai... Tiens, mais
n'avons-nous pas des amis communs ? Va falloir se faire inviter je pense par JF et la Toune... Non?!


Pour tout te dire, le tableau m'a été commandé par ma fille, qui voulait le portrait 12 en rouge ! Il est maintenant au mur de sa chambre.


Coïncidence étrange, non intentionnelle évidemment, je te le jure !


Difficile de blaguer sur ce passage de ta vie, mais puisque tu me remercies, j'imagine qu'il t'apporte je ne sais quoi de bon. Alors je te l'offre virtuellement seulement, puisqu'il appartient
maintenant à Marina.


Je t'embrasse très très fort et à bientôt... autour d'un verre à St Appo.


Et dimanche, on le dégage... le nain !



izys 12/04/2012 13:27


j'aime beaucoup ton univers et plus spécialeent le sportraits comme celui-ci.

LAzZa 12/04/2012 15:29



Moi itou au sujet de ton univers


tu es d'ailleurs dans ma liste "Blogs, je vous aime"


bise



Quichottine 06/10/2011 01:15



C'est quelqu'un que j'ai déjà rencontré chez toi. Tu la connais ?


Il y a de la tristesse dans ces yeux fermés.



LAzZa 31/10/2011 11:55



Non, elle sort de je ne sais où


mais elle est à peindre, calme, immobile.


elle prend la pose