Portrait 8 : Amnésie

par LAzZa  -  19 Octobre 2010, 09:16  -  #peinture

  Cliquez sur le tableau, une fois, puis une deuxième fois.

 

musique à écouter avec

 

 

 

J'attends d'ailleurs vos suggestions pour nommer cette aquarelle...

 

 

P1020156.JPG

aquarelle 24X30   Réservé

 

 

 ↓ à partager avec vos amis ↓ 

Anne 31/01/2013 12:23


Bonjour,


Merci pour votre invitation à visiter votre "atelier".


Je m' y plais et aime à m' y balader.


Vos peintures sont fortes, de grande personnalité et beaucoup de sensibilité.


Merci pour ce talent partagé avec générosité.


C' est par le blog de Roland Ivy (autre talentueux ou est-ce le même ;°) ? parfois, je me pose la question) que j' ai eu la chance de "rencontrer" vos peintures.


Et tout cela sous le compagnonnage de l' amie Martine la pèlerine...


Bonne journée.


Anne

LAzZa 06/02/2013 17:17



Tes mots me font beaucoup de bien.


Reviens quand tu veux, tu es ici chez toi !


(Je ne suis pas Roland)



Anne 12/01/2013 13:48


Bonjour,


Une belle promenade dans les cimaises de votre blog.


Pour moi, c' est Marie. La Jeune Madone à l' Enfant. Pas encore la Marie au pied de la Croix, Mais ellle en à la préscience...


Anne

LAzZa 30/01/2013 12:23



J'aime quand mes allées servent ainsi à la promenade. Vous êtes ici chez vous.


Tendres bises



Aurélie 27/03/2011 12:58



On dirait Sophie Marceau au festival de Cannes...



LAzZa 30/03/2011 08:39



Je revois les images, elle étaiat plus enjouée !



L'Oeil qui court 20/03/2011 07:23



Une tristesse indéfinissable s'épanche de ses grands yeux gris. La vie a penché sa longue nuque. Elle tient ses cheveux amassés en une boule stricte. Elle ne connait pas la fantaisie. Et
pourtant, elle est attirante. Sa tristesse semble sans poids. Elle offre son sein dénudé. Oublieuse de la bretelle cassée. On a envie de le caresser, de le rendre à la vie. Mais la peur qu'elle
le prenne mal arrête l'élan de tendresse.  Où est-elle partie ?



LAzZa 20/03/2011 09:49



"La vie a penché sa longue nuque."


Magnifique. je suis friands de tes textes.


Merci beaucoup. Le pinceau et la plume, ici, ne font qu'un ! inséparables maintenant !



F.Lousas-Peyrat 04/12/2010 12:21



Et pourquoi pas la bretelle ....!



LAzZa 09/03/2011 10:01



...fugueuse.


je vous embrasse



gg 14/11/2010 13:19



j'ai juste contemplé cette superbe toile et ai pensé :


Ici et là et maintenant !! /  Des hauts le corps chagrin ./ Si sombre , soudain !/


pense -moi  ! /  " au numéro sans toi " et  .....


continue LAZZA  !!   



LAzZa 16/11/2010 18:41



jolis mots


merci


je continue et t'embrasse



Marine D 04/11/2010 13:19



Pense-t-elle    "dis, quand reviendras-tu ?" comme la chanson de Barbara ?



LAzZa 04/11/2010 21:44



toutes les interprêtations sont possibles


à bientôt Marine



Martine 29/10/2010 19:52



Bonsoir,


Et moi aussi, je viens de chez Quichottine.


Quel beau tableau, frais, doux, sensible... Le trait est fin, la touche légère... Cette jeune femme, à l'air rêveur et absent, semble comtempler le silence, attendre , être sur le seuil d'une
confidence très intime... Je donnerai comme titre: " A demi-mot".


Mais, pour ma part, "sans titre ", serait très bien aussi , laissant vagabonder l'imagination du spectateur.


Superbe aquarelle! J'aime beaucoup


Belle soirée


Martine/Arabesques



LAzZa 04/11/2010 21:39



Tes compliments me vont droit au coeur


Au plaisir de te relire, tu es ici chez toi



Eglantine 24/10/2010 11:05



je ne sais s'il faut donner un nom a toute chose...cette jeune femme ne laisse pas indifférent c'est certain..une certaine absence dans le regard : absente et songeuse en meme temps je ne
sais..personnellement Sans titre ou Sans nom me conviennent bien ...et bien entendu j'arrive de chez Quichottine...



LAzZa 24/10/2010 15:13



en tous les cas, merci de t'être arrêtée un instant chez moi


à bientôt j'espère



Mahina 24/10/2010 10:38



coucouc Lazza, me voilà de retour apres un mois d'absence et de montagne. Heureuse de retrouver tes peintures. Celle ci me laisse une émotion. Pour moi, elle est "douceur et tendresse", cette
jeune femme qui n'a peut-être pas eu le temps de finir de s'habiller, qui es allée voir les sourires de son enfant qui se rveille doucement.


j'écouterai la chanson quand je serai de retour au bercail. A bientôt



LAzZa 24/10/2010 15:14



bonne fin de vacances



Jakline 22/10/2010 10:03



Magnifique regard, magnifique portrait où je vois plus une douce rêverie que nostalgie ou absence ( mais je suis moi même- disent ceux qui me connaissent bien- une infatigable rêveuse
"idéaliste"...)En tout cas, je dois remercier Quichottine de m'avoir conduite jusqu'ici.



LAzZa 24/10/2010 15:17



merci et à bientôt, je l'espère ! je te souhaite la réussite dans la recherche de ton idéal



alphomega 21/10/2010 22:42



L'histoire de cette jeune femme racontée par Quicottine m'a touché. Et si je ne la connais pas personnellement (la personne de l'aquarelle) il me semble pourtant que son prénom était
Espérance; alors pourquoi ne pas donner son prénom comme titre du tableau?



LAzZa 25/10/2010 09:44



Pourquoi pas, elle a maintenant plusieurs vies, grâce à vous tous. Merci



Pâques 21/10/2010 19:50



Bonsoir Pascal,


C'est en passant chez Quichottine que j'ai découvert ce tableau émouvant...


Pour moi elle serait la funambule...car elle me rappelle une autre jeune femme


c'était dans une chambre d'hôpital, il y a 2 ans, elle s'observait demi-nue devant le miroir, elle disait adieu à ce sein gracile, courageuse, belle, émouvante...


C'était ma compagne de chambre et je te rassure elle va bien et moi aussi :-)


Amicalement


Marcelle



LAzZa 25/10/2010 09:45



Merci pour ce petit, et non moins important, instant de vie



gazou 21/10/2010 16:32



absente..et pourtant si présente , si fortement tournée vers l'intérieur qu'elle ne voit rien de ce qui se passe au dehors et qu'elle s'égare un peu..mais pour mieux se retrouver ensuite



LAzZa 25/10/2010 09:48



L'introspection est réservée aux êtres pensants



Joëlle 21/10/2010 16:06



Je comprends que Quichottine ait eu le coup de foudre pour cette aquarelle, l'expression est bien saisie et la musique qui l'accompagne apporte une belle touche  de "Nostalgie" à
l'ensemble...



LAzZa 25/10/2010 09:48



Merci pour ce beau compliment



Marie 21/10/2010 12:24



C'est Quichottine qui m'envoie vers vous et elle a eu raison. Votre tableau est superbe. Son regard est si triste.... les yeux, c'est ce que je regarde en premier  cans un portrait. Bravo à
vous. Je me permets ce titre: "Attente".


Très bel accompagnement musical aussi. Un beau mariage.


Bonne journée et à bientôt car je pense qu'il y a de belles "choses" à voir chez vous.


Merci à Quichottine donc.



LAzZa 25/10/2010 09:49



Merci beaucoup


Au plaisir de te revoir



adamante 21/10/2010 11:48



Bonjour, je viens de chez Quichottine où j'ai découvert cette œuvre très sensible ainsi que les mots si justes qui l'accompagnaient. La vie ombre et lumière, c'est ce que m'évoque ce regard
retiré, un instant en point d'orgue en quelque sorte. Je reviendrai découvrir plus avant votre blog. Cordialement. Adamante



LAzZa 25/10/2010 09:49



tu es ici chez toi



Lmvie 21/10/2010 11:05



De Quichottine à vous et découvrir.


Sans nom sans titre, un fond d'attente, et d'espoir au matin : "Identité"


Belle journée à vous.



LAzZa 25/10/2010 09:50



J'espère que ton chemin repassera par là



L'Autre! 20/10/2010 22:08



Magnifique tableau qui m'a inspiré un titre un peu décalé.


intemporel instant d'une incertitude du moment.


ca pourrait être à la fois le matin ou le soir.



LAzZa 25/10/2010 09:52



les mots décalés sont justes



chrystelyne 20/10/2010 19:06



Je retrouve avec  grand  plaisir  ta peinture, toujours  aussi lumineuse et pleine d'émotions ! Si je devais  donner  un titre  je dirais  "
l'absente" c'est  ce qui m'a submergé  dès le premier  regard à cette  toile  ! Il ya  dans ce portrait  à la fois  une  intense 
fragilité  et un détachement, une  absence !


amicalement


chrystelyne



LAzZa 20/10/2010 23:04



Te revoilà, heureux de t'entendre" !!! C'est un vrai plaisir. J'adore voir ma peinture dans les mots des autres. Merci


 



Quichottine 20/10/2010 18:06



Quand j'ai vu le portrait pour la première fois, tu n'avais pas encore mis la chanson.


 


... je me suis demandée ce qu'elle voulait dire et j'ai cherché les paroles
en français.


 


Finalement, après avoir eu peur du côté un peu triste que je donnais à ton tableau, je pense que je n'étais pas si éloignée... même si...


 


Merci, Lazza. Tu verras que de nombreux rêveurs de Quichottinie se sont exprimés là-bas. Les avis divergent, mais tous ont beaucoup aimé ta toile.


 


Je voudrais seulement ajouter une chose... Parmi d'autres portraits, il y avait Melissa... et le
contraste peut-être a influencé mon ressenti.


 


Je t'embrasse. Passe une bonne soirée.



LAzZa 20/10/2010 18:58



Merci à vous tous pour vos post encourageants. Je prends les propositions.Elles "collent" toutes tellement à ce portrait. Pour tout vous dire, si j'ai fait un "appel à titre", c'est que je l'ai
peinte sans chercher à savoir ce qu'elle avait, là, à l'intérieur. Merci de lui avoir donné une âme.


Et surtout, je te remercie Quichottine pour ce texte, magnifique cadeau. J'aime cette coopération.


Sans compter qu'elle me permet de faire la connaissance de tes amis. Il me reste maintenant à visiter leur univers respectif. Je les embrasse et je te bise.


 


PS : La musique vient bien après la première parution... C'est en quelque sorte le titre que je lui donne maintenant, après vous avoir lu. Je te remercie encore.



edith de bretagne 20/10/2010 17:50



cette femme au sein nu me fait penser à une femme regardant tendrement son nouveau-né . elle a découvert son sein pour allaiter son petit .


pourquoi pas  - Le berceau  ou avant la tétée.  mais comme je le disais à Quichottine ,  je vais être à nouveau grand-mère ; c'est sans doute une explication à mon ressenti
devant ce beau tableau



LAzZa 20/10/2010 19:04



je te souhaite plein de bonheur avec ce nouveau petit bout



Glorfindel 20/10/2010 16:13



Je viens aussi de chez Quichottine .... mais, contrairement aux aminautes qui ont déjà posté ici, je vais te faire une proposition, puisqu'aussi bien tu es demandeur d'un nom pour cette
aquarelle qui a su me toucher :


"Le poids de la Nostalgie"


Bonne journée à toi, et BRAVO !


Je vais aller voir le reste ...



LAzZa 20/10/2010 19:02



ça colle parfaitement !!! Merci pour le compliment, à bientôt j'espère



midolu 20/10/2010 13:35



Son regard, qui ne regarde rien à l'extérieur, son sourire, la négligence de la tenue, cette jeune dame est toute tournée vers son moi intérieur, vers son coeur, et le monde externe n'a
guère plus d'importance ... Je crois qu'il y a un retournement, de l'apparence à l'interne, de l'esthétisme à l'introspection.


Je ne peux nommer ce portrait, il t'appartient. Et ce serait projeter une histoire qui n'est pas celle que tu as avec ce tableau.


 


Pascal, je viens de chez Quichottine. 



LAzZa 20/10/2010 19:01



il m'appartient mais chacun y trouve sa version.


Merci



fanfan 20/10/2010 13:23



Superbe tableau ;le regard de cette jeune femme nous interpelle .je ne saurais donner un titre  car il serait influencé par la lecture.


J'ai lu la belle histoire  qu'elle a inspirée à Quichottine .



LAzZa 20/10/2010 19:00



merci



solyzaan 20/10/2010 12:09



Je viens du blog de Quichottine et j'ai lu l'histoire avant de découvrir ce tableau que je trouve vraiment splendide !!!!! blessures intimes qui pourtant n'enlèvent pas un brin d'espoir dans ses
yeux doux et tristes. Elle a également quelquechose d'une femme-enfant...je pourrai rester longtemps devant cette jeune dame à tenter de sonder l'imperceptible...merci !!



LAzZa 20/10/2010 19:00



tu es ici chez toi, reste le temps que tu veux. Merci



Quichottine 20/10/2010 10:32



Il est là.


 


Merci encore, Pascal.



Quichottine 20/10/2010 09:12



Merci !


Je te dirai quand je la posterai.



Quichottine 19/10/2010 16:28



La nommer ? Je ne sais...


 


Mais lui écrire une histoire... ce qu'elle m'a dit, à moi, lorsque je l'ai aperçue dans ta fenêtre... oui, je peux.


 


Tu me la prêterais ? s'il te plaît.



LAzZa 20/10/2010 07:57



Sans aucun problème Quichottine... C'est un cadeau... J'ai hâte de te lire


bise